Guide voyage seychelles

Guide voyage Seychelles

Disséminées en de multiples îles et îlots, les Seychelles se retrouvent pourtant sur un point précis : la beauté de paysages ensorcelants. Des anses majestueuses aux petites criques isolées, en passant par des récifs coralliens somptueux ou des forêts impénétrables, tout n'est qu'enchantement. Là, une faune et une flore exceptionnelles s'épanouissent conjointement, dans un état de conservation remarquable. Un écosystème aussi rare que fragile, qui dépasse de loin la plage de sable fin, les eaux cristallines et quelques cocotiers.

Tous nos voyages aux Seychelles

Fiche pays
Climat

Avec des températures comprises entre 24 et 31 °C toute l'année, il n'y a pas de mauvaises périodes pour se rendre aux Seychelles. Il y en a juste certaines meilleures que d'autres. Comme toujours dans une zone tropicale, mieux vaut aborder la question climatique sous l'angle saison sèche et saison humide. Les cyclones ont l'habitude de passer au large, mais cela n'empêche pas de voir des pluies torrentielles s'abattre lors de courtes averses durant l'été austral (novembre à avril). Il est donc conseillé de privilégier les intersaisons que sont les créneaux de mars à mai ou de septembre à novembre.

Pays

Des centaines d'îles et d'îlots, qui sont autant de confettis dans l'immensité de l'océan Indien, composent un état de tout juste 455 km2 dont la superficie maritime s'élève à… 1 300 000 km2 ! Ce pays abrite 91 000 habitants, dont un tiers est regroupé dans la capitale, Victoria, située sur l'île de Mahé. C'est de là que le président James Michel préside à la destinée de la petite république. La population est quasi exclusivement chrétienne, parle l'anglais et le français et n'a pas complètement coupé avec son passé colonial. De fait, ils sont encore nombreux à parler le créole seychellois.

L'artisanat

Le souvenir le plus couru est le… coco-fesse, aux formes évocatrices. Même évidé, celui-ci est incroyablement encombrant. Tout aussi typiques, chapeaux et cabas en fibre de coco s'affichent sur les étals, tout comme certains bibelots en bois que les amateurs d'exotisme ajouteront à leur décoration. Les plus pointus opteront pour un tableau d'inspiration naïve. Quant à ceux qui veulent ramener les saveurs de l'océan Indien, épices, vanille, citronnelle et autre cannelle se glissent aisément dans une valise. Tout comme une petite bouteille de Coco d'Amour, alcool crémeux à souhait.
Concernant les activités à pratiquer, sports nautiques et plongée sous-marine sont très prisés. La randonnée est un autre moyen de découvrir certaines merveilles. Enfin, de nombreux hôtels luxueux proposent des centres de remise en forme, avec spas, massages et soins divers …

Informations pratiques
  • Passeport et visa

    Un Visitor's pass est délivré gratuitement par la police seychelloise à destination. Pour cela, il faut présenter un billet de retour et une réservation d'hôtel. Il est valable pour une durée d'un mois, mais peut éventuellement être prolongé. Seule formalité impérative, se munir d'un passeport encore valide 6 mois après la date prévue de retour.

  • Formalités douanières

    Voyager avec plus de 200 unités de cigarettes entraîne confiscation puis restitution au moment du départ. L'import d'alcool est limité à 2 l (1 l de vin et 1 l d'alcools divers) par personne. En revanche, animaux et végétaux ne doivent nullement quitter les îles. Exception faite du coco de mer pour lequel il est impératif de présenter un certificat officiel. Pour plus d'informations, consultez http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .

  • Boucler sa valise

    Tout dépend de son programme. Les amateurs de randonnée aquatique s'équiperont de palmes, d'un masque et d'un tuba, tandis que les marcheurs emporteront quelques petites laines, des pantalons et de bonnes chaussures de marche. Bien sûr, un imperméable n'est pas sans intérêt à la saison des pluies.

  • Santé

    Aucun traitement ni vaccination spécifique n'est obligatoire. Par précaution, on rappellera juste qu'il vaut toujours mieux être à jour dans ses rappels et que l'hépatite A, pour laquelle il existe un vaccin, est la maladie qui frappe le plus les voyageurs, après le paludisme. Ce dernier ne sévit pas aux Seychelles. De plus, il est à noter que les conditions sanitaires sont plus qu'acceptables, avec notamment, une eau généralement potable, mais très chlorée. Autant donc privilégier la consommation d'eau minérale capsulée. Pour plus de précisions, se renseigner sur http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .

  • Electricité

    Les prises sont de type britannique (trois fiches) avec sortie du courant en 240 volts. Si beaucoup d'établissements hôteliers proposent à leurs clients un adaptateur, mieux vaut s'en procurer un avant de partir.

  • Devises

    Pour 1 euro échangé, on obtenait 16,54 roupies seychelloises à la fin du premier semestre 2014. La monnaie est relativement stable, mais il est conseillé de s'intéresser à la question avant de partir. Pour connaître le taux de change en temps réel, vous pouvez consulter : https://fr.finance.yahoo.com/devises/convertisseur/ .

  • Carte bancaire

    La carte bancaire est très largement acceptée dans les principaux pôles touristiques seychellois, y compris dans les boutiques de souvenirs. En revanche, en cas d'excursion loin de son port d'attache, mieux vaut se munir de quelques roupies (voire de quelques euros) pour de menus achats.

  • Dollar americain

    Il n'y a pas vraiment d'intérêt à privilégier le dollar plutôt que l'euro. Plus encore lorsque l'on sait que certains petits commerces acceptent le paiement dans la devise européenne (avec toutefois un rendu de monnaie en roupies). Quant aux gros frais (location, hôtels, vols domestiques, excursions), ils devront impérativement être réglés en euros. Quelle que soit la devise, le change peut indifféremment s'effectuer à l'aéroport, dans une banque ou à l'hôtel, le tout sans grande différence en matière de commission. Il faut, en revanche, bien conserver son reçu de change, car il sera demandé à l'aéroport au moment de convertir les roupies restantes en euros.

Calendrier

Les fêtes religieuses occupent une grande place. C'est l'opportunité d'organiser nombre d'événements sportifs ou musicaux. L'Assomption, le 15 août, est ainsi l'occasion de réunir la population lors de grandes processions particulièrement colorées. La Toussaint est un autre temps fort pour les Seychellois, très attachés aux valeurs familiales, On y célèbre les défunts avec ostentation. Enfin, Noël est plus qu'ailleurs une énorme fête. Les grandes dates patriotiques sont toutes groupées au mois de juin : fête de la Libération le 5, fête de la Réconciliation nationale le 18 et fête de l'Indépendance le 29.

Lexique des expressions courantes

Tirant essentiellement son inspiration du vieux français, le créole seselwa, proche de celui parlé à l'île Maurice, s'avère particulièrement chantant. Seules particularités : le ch sonne comme un « s », les g et les j se prononcent « z ». Ne soyez pas surpris, une voyelle est toujours précédée d'un z ou d'un l.


Bonjour : bonzour.

Comment ça va ? : koman ou sa va ?

Je vais bien, merci beaucoup : mon byen, gran mersi.

Salut : saalanm.

S'il vous plait : silvouplé.

Excusez-moi : eskiz.

Bonsoir : bonswar.

A bientôt : oplezir.

Au revoir : baybay.

Bonne nuit : bonnuit.

Magasin : laboutik.

Quand ? : kiler ?

Plage : lans.

Repas : manzé.

Petit-déjeuner : banday.

Déjeuner : dezenen.

Dîner : dinen.

Menu : meni.

Addition : bil.

Je ne comprends pas : mo pa kompran.

Combien est-ce ? : mombien sa ?

Notre Conseil

Très cordiaux, les Seychellois ont le contact humain relativement facile. De plus, le créole parlé peut paraître familier aux oreilles des francophones. Il ne faut nullement y voir un manque de respect ou une familiarité mal placée. Autre point, l'office du dimanche est une affaire sérieuse pour une population pratiquante. Pas question de jouer aux touristes dans les églises ou d'y faire un détour avant de filer à la plage. Tenues correctes exigées, les femmes se couvriront même les épaules.

Top 10 des incontournables
  • Ile de Mahé et musée national d'Histoire, Victoria (Carte : B6)

    Ce qui prédomine sur Mahé, c'est une forme d'exubérance que la forêt tropicale symbolise à merveille. Et si la montagne fait entièrement partie du décor, c'est vers le littoral que tous les regards se tournent. De magnifiques anses accueillent de nombreuses petites plages de rêve, bordées de verdure. Que cela n'empêche pas de faire une halte à Victoria pour une plongée dans le passé et les traditions de l'île, à travers les collections du musée national d'Histoire.

  • Parc national du Morne Seychellois (Carte : A6-B6)

    Du haut de ses 906 m, le Morne Seychellois domine le paysage de l'île. Si certains randonneurs partiront à son assaut, d'autres profiteront des merveilles du parc national qui l'entoure. Un vrai rêve de botanistes qui s'étend sur 3 hectares. Ici, la nature a conservé son état originel et les 12 sentiers qui parcourent le parc, couvrant au total 15 km, n'ont en rien dénaturé les lieux. Ils permettent surtout de partir à la rencontre d'une faune à l'image de la flore, vivante et colorée.

  • Sainte-Anne (Carte : C5)

    C'est un drôle de caillou au milieu de l'océan, qui semble crouler sous le poids de sa végétation aussi dense que colorée. Dans la grande tradition de l'océan Indien, de nombreuses plages enchanteresses la bordent, mais c'est quelques mètres sous l'eau qu'il faut chercher les plus beaux trésors. Le parc national marin de Sainte-Anne recèle effectivement des fonds coralliens d'une beauté stupéfiante. Une expérience inoubliable, rehaussée par les poissons locaux aux couleurs éclatantes !

  • Plantation Saint-Roch (Carte : C7)

    Petite balade dans le temps avec la découverte de la plantation Saint-Roch. Parfaitement restaurée à la fin des années 1980, la Grande Case, brille par son cachet suranné propre au XXIe siècle, avec ses meubles d'époque. Attenant au domaine, le village artisanal a pour vocation de mettre en valeur l'artisanat local. Pari réussi avec ses 12 ateliers dans des cases colorées, où d'habiles artisans perpétuent tout le savoir-faire de leurs aïeux.

  • Praslin (Carte : B4)

    Avec ses 26 km2 et ses 6 500 habitants, la douceur de vivre est palpable sur la petite Praslin, moins escarpée que Mahé. Des eaux cristallines, une barrière de corail et un lagon poissonneux font le bonheur de tous ceux qui aiment s'adonner aux plaisirs de la mer. Un bonheur qui prend une dimension supplémentaire en découvrant de magnifiques criques isolées ou de splendides anses au sable fin. Un cadre idéal pour le farniente. Et puis dans les terres, la somptueuse vallée de Mai attend ses visiteurs !

  • Plantation Saint-Joseph

    A 250 km au sud-ouest de Mahé, sur l'atoll Saint-Joseph. La maison a fière allure avec sa façade bleue et blanche et son imposante varangue. Celle-ci témoigne du profit généré à l'époque coloniale par les riches propriétaires de cocoteraies. Si celle de la plantation Saint-Joseph est retournée à l'état sauvage, la majestueuse bâtisse connaît en revanche une seconde jeunesse. Elle accueille depuis 1989 l'Institut créole, un centre d'information et d'exposition des plus enrichissants. Gratuit qui plus est…

  • Silhouette (Carte : B2)

    A première vue, celle qui est par superficie la 3e île de l'archipel pourrait sembler ne pas être bien différente de ces voisines : des montagnes verdoyantes et un littoral de rêve. Pourtant, Silhouette s'avère la plus sauvage de toute. Il n'y a ni route, ni voiture ! Une centaine d'habitants se partagent les 25 km2 d'une terre qui regorge de bois aussi rares que précieux. C'est bien simple, sa forêt équatoriale est considérée par certains experts comme la plus belle de tout l'océan Indien.

  • Frégate (Carte : D2)

    Cette petite île vallonnée de 3 km2 répond en bien des points aux attentes de tous ceux qui rêvent d'une île déserte. Cet ancien repère de pirates, selon la légende, est aujourd'hui un sanctuaire pour les tortues terrestres, dont certaines sont centenaires, mais aussi pour nombre d'espèces d'oiseaux dont… les frégates. Enfin, avec l'anse Victorin, l'île possède un site exceptionnel qui remporte régulièrement le titre de plus belle plage au monde. Cocotiers, sable blanc et eaux turquoise font leur effet.

  • Vallée de mai (Carte : B4)

    Classée au patrimoine mondial de l'Unesco, cette forêt primaire dont certains arbres seraient millénaires, couvre pas moins de 20 hectares de collines. Un sentier sinueux taille sa route au milieu d'un incroyable enchevêtrement d'acacias, de palmiers, de bambous et autres bananiers, auxquels viennent se mêler quelques lianes. Cette jungle impénétrable, où le soleil n'a pas droit de cité, abrite une faune fascinante, mais aussi de charmantes cascades. Une cathédrale végétale aussi envoûtante que grandiose.

  • Ile La Digue (Carte : D1)

    Avec ses modestes 10 km2 de superficie, la Digue ne s'en laisse pas compter. Bien qu'occupée aux deux tiers par de petites montagnes, l'île regorge de coins charmants qui en font une destination très prisée des touristes. Là aussi, on trouve des anses à foison, toutes plus belles les unes que les autres, mais pas seulement. Il y a par exemple la Maison coloniale, un chantier naval traditionnel, plus loin une cocoteraie ou encore un cimetière des premiers temps. De quoi passer son temps autrement qu'à la plage.

Points d'interêts touristique
  • Ile de Mahé et musée national d'Histoire, Victoria (B6)
  • Parc national du Morne Seychellois (A6- B6)
  • Sainte-Anne (C5)
  • Plantation Saint-Roch, Mahé (C7)
  • Praslin (A3)
  • Plantation Saint-Joseph
  • Silhouette (B2)
  • Frégate (D2)
  • Vallée de mai (B4)
  • Ile La Digue (D1)
Pourquoi nous choisir